ÉconomieÉtudesSociété

Le Québec est-il égalitaire?

Étude de la mobilité sociale et de l’égalité du revenu au Québec et au Canada

Une société où le revenu est concentré d’une génération à l’autre chez les mêmes citoyens n’est pas une société en bonne santé. À l’autre extrême, une société où le revenu de chacun est totalement égal n’est généralement pas productive. Entre ces deux extrêmes, où se situe le Québec? Quel est le portrait de l’inégalité du revenu au Québec par rapport au reste du Canada? Les Québécois à faible revenu d’aujourd’hui sont-ils tous des enfants des Québécois à faible revenu d’hier? Existe-t-il au Québec une égalité des chances qui fait en sorte que le revenu actuel des citoyens n’est pas lié au revenu de leurs parents?

Plusieurs indicateurs existent pour mesurer l’inégalité du revenu.
l’un des plus couramment utilisés dans les cercles économiques est le coefficient de Gini. Depuis 25 ans, le temps d’une génération, ce coefficient a augmenté dans bon nombre de pays occidentaux. Au Canada, le Québec est parmi les provinces les plus inégales en ce qui concerne les inégalités du revenu de marché (avant redistribution, c’est-à-dire avant les impôts et le revenu provenant du gouvernement). Inversement, lorsqu’on considère le revenu après redistribution, le coefficient n’a pas bougé depuis 40 ans : le Québec est une des provinces les plus égalitaires.

Lire le document complet

Articles similaires:

Author Francis Gosselin

Francis est docteur (Ph.D.) en sciences économiques de l'Université de Strasbourg. Diplômé de HEC Montréal en Affaires internationales, il a travaillé au sein de nombreuses administrations au Canada, en France et aux États-Unis, dans le domaine de la culture et du développement économique.

More posts by Francis Gosselin

– – –